Le Blog de l’association AMITI

avril 9, 2009

Le Réseau Education sans Frontières appelle à soutenir et protéger les jeunes sans-papiers scolarisés.

Filed under: FRANCE — Bidry Dorsainvil @ 1:02

source: http://www.educationsansfrontieres.org/?article132
30.000 signatures pour aider les élèves sans-papiers L e Réseau Education sans Frontières avait recueilli vendredi 26 mai près de 30.000 signatures pour sa pétition appelant à soutenir et à protéger les élèves sans papiers. Près de 28.000 signatures ont été envoyées par internet, a précisé Richard Moyon, un des porte-paroles de RESF. RESF appelle à « parrainer, protéger et même héberger », quitte à enfreindre la loi, les jeunes et leurs familles sans papiers menacés d’expulsion et à combattre « la chasse à l’enfant ».

Créée il y a deux ans pour aider les jeunes sans papiers scolarisés et leurs familles et réclamer leur régularisation, l’organisation (80 associations membres) a lancé une pétition le 19 avril, qui a recueilli en huit jours près de 10.000 signatures

lire la suite de l’article sur www.nouvelobs.fr

Aider les sans papiers n’est pas sans risque

Filed under: FRANCE — Bidry Dorsainvil @ 12:59

Source: www.slate.fr

Mercredi, 5.500 personnes vont se constituer prisonniers volontaires dans plusieurs villes de France. Leur délit: avoir aider des sans papiers.Un collectif d’associations dont Emmaüs, le Secours Catholique et France Terre d’Asile appelle à des rassemblements pour protester contre ce «délit de solidarité». Eric Besson, le ministre de l’Immigration a répondu à cette initiative en précisant que personne ne pouvait être poursuivi sachant que ce délit «n’existe pas».

Le 12 mars nous avions tenté de répondre à cette question, quel risque prend-on à aider un sans papier.

lire la suite de l’aryticle sur www.slate.fr

Taiwan offre 8 bourses d’étude à Haïti

Filed under: HAITI — Bidry Dorsainvil @ 12:29
Tags: , , ,

Source: HPN

Quelques 37 postulants haïtiens se sont réunis mercredi à l’ambassade de Taiwan en Haïti pour passer à la phase finale de la sélection des candidats pour la bourse d’étude de Taiwan 2009. Un jury composé d’Haïtiens et Taïwanais fait l’évaluation finale.

Selon l’ambassadeur taïwanais Mien-Shenj Hsu, en Haïti depuis 2004 en vue de renforcer l’amitié avec les deux pays amis à travers une coopération culturelle, le gouvernement taïwanais a formulé le programme de bourses. Il offre 160 bourses pour les étudiants d’une vingtaine de pays dont Haïti.

 

Sur 238 dossiers de demande, 37 ont été sélectionnés pour passer à la dernière phase qui est l’examen oral. La première sélection a été faite sur la base des résultats obtenus dans le baccalauréat qui sont supérieurs à 7.

De ces 37 candidats, 8 bourses sont disponibles plus 5 suppléants. Une fois terminée avec le choix, les boursiers pourront partir d’ici à la fin du mois d’août à destination de Taiwan pour débuter leurs études. La durée est de 4 ou 5 ans. Chacun de ces boursiers recevra 30 000 dollars taïwanais par mois. Les frais de déplacement seront fournis par le gouvernement du Taiwan.

 

L’ambassadeur taïwanais dit espérer que les boursiers peuvent développer davantage leurs talents, puis revenir pour contribuer au développement de leur pays.

 

source : HPN  ( haitipressnetwork.com)

avril 7, 2009

Projet de ville nouvelle à la frontière Haïti-République dominicaine

Filed under: HAITI,REP. DOMINICAINE — Bidry Dorsainvil @ 1:31

Posté par bondamanjak.com

Une société haïtiano-dominicaine devait lancer vendredi les travaux de construction d’une ville nouvelle de 300.000 habitants près de la frontière entre les deux pays, a annoncé un ancien sénateur haïtien partenaire du projet.  « Il s’agit d’une ville moderne totalement autonome qui sera érigée sur 20 millions de mètres carrés pour un coût de 6,5 milliards de dollars. Les travaux prévus sur 14 ans pourront générer plus de 100.000 emplois directs et indirects », a indiqué à l’AFP l’ex-sénateur Amos André. « Cette ville permettra à Haïti d’entrer dans la modernité.

C’est un projet de niveau international, il donne toutes les garanties financières pour les investissements et il est soutenu par des entrepreneurs nord-américains, européens et dominicains », a déclaré Geuel Bautista, l’un des responsables de l’entreprise chargée du chantier, AG Construction. La « Cité du Lac », construite côté haïtien sur la commune de Ganthier, sera distante d’une trentaine de kilomètres de Port-au-Prince. Selon les plans présentés à une centaine d’entrepreneurs haïtiens et dominicains, la ville, qui doit être construite au bord du lac Azueï marquant la frontière entre les deux pays, sera dotée d’une université, de deux hôpitaux et de plusieurs entreprises commerciales. L’ambassadeur dominicain en Haïti estime qu’il permettra de décongestionner la capitale haïtienne, qui compte environ 2 millions d’habitants, et « contribuera à augmenter les activités économiques des deux pays dans une perspective binationale ».

Posté par bondamanjak.com

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.